Philippe Bilger : la justice au singulier.Une seule Ségolène vous manque…

Extrait du Blog de Philippe Bilger – La Justice au Singulier -

http://www.philippebilger.com/blog/

«  »Ce gouvernement, c’est clair, n’est pas « assez laid ». Comme son Premier ministre à Marseille, il est touchant par sa bonne volonté, décevant à cause de son amateurisme et peu convaincant parce que sa parole manque de vigueur, de talent et n’imprime plus à force d’avoir été exploitée pour remplacer l’action. »"(Philippe Bilger) extrait.

Et on se permet depuis le mois de mai 2012 du laisser hors du jeu Ségolène Royal qui, à cause d’événements et de blessures intimes qu’elle a magnifiquement surmontés et sans ressentiment public, n’occupe pas le poste qui aurait dû lui échoir. Quel qu’il soit car il ne faudrait pas oublier que sans le PS, elle aurait battu Nicolas Sarkozy en 2007 !

Elle aurait été à l’évidence une ministre remarquable. Elle sera une ministre accomplie puisque des rumeurs l’annoncent à la place de Vincent Peillon. Ce ne sera que justice d’autant plus qu’elle aurait été, elle, un garde des Sceaux de classe et de compétence si elle n’avait pas commis la maladresse de refuser la Place Vendôme lors de la composition du gouvernement, avant Valérie, le tweet, Falorni et le reste…

Sa personnalité a été passée au crible et heureusement on lui impute de tels défauts que les Français ont plutôt une mauvaise opinion d’elle (Le Parisien) ! Mais ce qu’on lui reproche révèle et consacre la femme de caractère, courageuse et sans égale. La vie, son parcours, ses échecs, sa résistance et sa pugnacité intelligente et jamais lassée rendent plus que jamais urgente son arrivée à un éminent poste de responsabilité. Ses constats, notamment sur « la révolte citoyenne » bretonne, demeurent libres et clairvoyants. Ce n’est pas parce qu’elle a toutes les vertus que les citoyens souhaiteraient chez François Hollande et qu’apparemment il n’a pas, qu’elle doit continuer à être honorablement ostracisée. Droite et gauche confondues, derrière l’énervement, voire l’exaspération, il y a l’estime, le désir, l’attente. Une forme d’admiration. On a plus besoin de tempéraments que de classicisme. La table ne doit pas être renversée mais utilisée.

Avec cette femme, en dépit de sa beauté, le gouvernement serait « assez laid ». Avec cette énergie, il serait animé.

Une seule Ségolène vous manque, et le pouvoir est dépeuplé.

Extrait de l’article du blog de P.Bilger.

 

http://www.philippebilger.com/blog/

 

1 commentaire à “Philippe Bilger : la justice au singulier.Une seule Ségolène vous manque…”


  1. 0 Danielle 11 nov 2013 à 20:29

    oui, oui, oui !!! j’attends !!!!

Laisser un commentaire


Auteur

Auteur

Catégories

Archives

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Blog de Jean-Louis Simon |
ATTAC Burkina Faso |
Les délibérations du Consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gouvernance territoriale, d...
| The meilleur of l 'actualit...
| jaime ma France